Histoire de l'IISA - IIAS-IISA - International Institute of Administrative Sciences - Institut international des Sciences administratives

Naissance d’une communauté épistémique

par le Prof. Jacques Ziller

Un premier congrès de sciences administratives, organisé à l’occasion de l’Exposition mondiale de 1910 fut l’occasion de la mise en place d’un Musée international administratif et d’une Commission permanente des congrès internationaux de sciences administratives, composée alors de représentants de 22 pays. Un deuxième congrès international fut planifié pour 1915 en Espagne, mais du fait de la première guerre mondiale, il fut reporté à 1923, à Bruxelles. En 1925, la diplomatie belge proposa l’établissement de sections nationales, qui devraient contribuer à une future nouvelle revue. Un troisième congrès eut lieu à Paris en 1927, à la suite duquel la Revue Internationale des Sciences Administratives fut fondée en 1928, par une initiative conjointe de la Commission permanente, de l’Union Internationale des Villes et de l’Institut International de Bibliographie. La section Suisse proposa la transformation de la Commission permanente en une organisation plus stable, un Institut International des Sciences et de la Pratique Administratives, propositions approuvées par la Commission permanente le 22 octobre 1930. Le gouvernement belge s’engagea à mettre à disposition des locaux et à multiplier par dix sa subvention annuelle.  

Institutionnalisation de l’IISA 

Les statuts et le nom définitif de l’Institut International des Sciences Administratives furent approuvés par la Commission permanente en octobre 1931, approuvés par Arrêté Royal du 20 Janvier 1932, et publiés au Moniteur belge du 30 janvier 1932, sur la base d’une loi de 1919 relative à l’établissement des organisations internationales. Le nouvel institut et sa bibliothèque furent installés dans un immeuble du ministère de l’intérieur à Bruxelles, au 6 rue de la Loi. Le cinquième congrès des sciences administratives eut lieu à Vienne, en juin 1933. Pour la première fois, les documents du congrès furent publiés en deux langues, français et allemand. Le sixième congrès, le dernier avant la seconde guerre mondiale, eut lieu à Varsovie du 9 au 16 juillet 1936. L’activité de l’IISA pendant l’entre-deux guerres fut également marquée par sa coopération avec l’Union Internationale des Villes et avec le Public Administration Clearing House, fondé en 1931 et installé à l’Université de Chicago. L’Allemagne devint membre de l’Institut en février 1937 et réussit à faire adopter le principe que le septième congrès ait lieu à Berlin du 13 au 19 septembre 1939, date qui fut repoussée ensuite à juin 1940. Un an après l’occupation de la Belgique par l’Allemagne, la Gestapo prit possessions de bureaux de l’IISA et décida de la création d’une Académie Internationale des Sciences de l’Etat et des Sciences Administratives à Berlin en décembre 1941, dont les activités furent très limitées. 

Rétablissement de l’IISA 

Après la libération de Bruxelles en septembre 1944, des initiatives furent prises en vue du rétablissement de l’IISA. Une première réunion du bureau de l’IISA eut lieu le 16 janvier 1946 et Congrès régional des Sciences Administratives fut  organisé à Bruxelles les 24-25 juin de la même année par l’Institut Belge des Sciences Administratives pour rétablir les contacts avec la France, la Grande Bretagne, le Luxembourg et la Suisse. Le premier Congrès international des sciences administratives d’après guerre fut organisé à Berne du 22 au 30 juillet 1947. Ce fut l’occasion de l’adoption de nouveaux statuts et du logo de l’IISA, ainsi que de l’association de l’IISA avec l’UNESCO. A partir de Berne les congrès furent organisés dans les langues officielles du pays hôte ainsi qu’en français et anglais, qui devinrent les langues de travail de l’IISA. Les statuts furent ensuite modifiés en 1953, avec la création d’un Conseil d’administration et d’un Comité exécutif, et la réorganisation des services administratifs comme organe autonome sous la direction d’un Secrétaire général. Les Congrès continuent à être organisés tous les trois ans, de même que, à partir de 1948, des Tables rondes destinées à la préparation des Congrès, des Colloques à partir de 1990, puis, à partir de 1997 des Conférences internationales spécialisées, et des Conférences régionales.

Vers la mondialisation 

En 1961 les statuts révisés prévoient la création de sections internationales et leur représentation au Conseil d’administration. En 1974, l’Association des Ecoles et Instituts d’Administration (AIEIA) est formée en tant qu’organe constitutif de l’IISA, en continuation des activités exercées depuis 1962 par un comité permanent, et  le Groupe Européen d’Administration Publique (GEAP) devient le premier groupe régional de l’IISA. En 1953, l’Institut comptait 20 Etats-membres, dont 5 hors d’Europe et 21 sections nationales ; les chiffres passent à 42 Etats, dont 22 hors d’Europe, et 34 sections en 1966 ; 46 Etats, dont 28 hors d’Europe et 37 sections en 1998. La Commission permanente, prédécesseur de l’IISA avant 1930, comptait 18 Etats-membres, le Brésil et la République dominicaine étant les seuls non-européens. De nos jours  (2009) les membres de l’IISA comprennent 34 Etats membres (4 en Afrique, 2 dans les Amériques, 6 en Asie-Pacifique, 4 au Moyen Orient, 18 en Europe) ; 30 Sections nationales (3 en Afrique, 2 dans les Amériques, 3 en Asie-Pacifique, 4 au Moyen-Orient, 18 en Europe); 33 Membres collectifs (3 en Afrique, 3 dans les Amériques, 6 en Asie-Pacifique, 4 au Moyen-Orient, 17 en Europe) et 3 Organisations internationales.

 

IIAS-IISA, Administration & Service – 1930-2005 – Livre édité pour les 75 ans de l’Institut sur Google Recherche de livres

– L’Institut International des Sciences Administratives. Étapes principales de son histoire, par Denis Moschopoulos, in Revue Internationale des Sciences Administratives,Vol. 71 (2) 200.

Anciens Présidents et Directeurs généraux de l’IISA

Sélection de photographies provenant des archives de l’Institut

Institut International des Sciences Administratives
6ème étage, Bloc C
Rue du Commerce 96
1040 Bruxelles (Belgique)
Tel : +32-(0)2-536.08.80
Fax : +32-(0)2-537.97.02
E-Mail: [email protected]